Se libérer de phobies ou de peurs en douceur avec l'hypnose - accompagné par Audrey Massiot

Vous avez décidé de vous libérer de vos peurs ou de vos phobies avec l’hypnose?

Avoir peur est humain et naturel face à un danger sauf que certaines fois, c’est un peu comme si le réglage de notre « peur » avait cafouillé. On ressent de la peur alors qu’on est en sécurité ou des phobies sont présentes dans notre vie. Ces peurs ou phobies peuvent se traduire par différents ressentis ou réactions :

  • Pensées d’anticipation ou de futurisation en mode scénarios catastrophes incontrôlables
  • Stress, angoisses
  • Palpitations
  • Coup de chaud, transpiration excessive ou frissons
  • Sensation de vertige ou tête qui tourne
  • Envie de vomir
  • Fuite ou évitement vis à vis du sujet concerné

Pour comprendre pourquoi on a peur, il est important de distinguer le rôle de la peur d’un ressenti de peur. La peur est une émotion. Et comme toute émotion, elle a un rôle particulier et hyper important : nous maintenir en vie. Il est donc important qu’elle puisse faire son job pour nous. Ceux qui ont eu peur pour leur vie suite à un accident de voiture par exemple le savent bien : elle doit normalement nous faire réagir ou bouger face à un danger réel. C’est ces évènements où notre force est parfois comme décuplée et où l’adrénaline redescend après.

Or on ressent parfois de la peur sans que notre vie soit réellement en danger. C’est le cas par exemple de la peur du regard des autres ou des phobies des araignées en France. Notre vie n’est en général pas en danger dans ces cas là car techniquement un regard n’a jamais tué quelqu’un (même celui de Marc Lavoine). Et pourtant nos ressentis partent en cacahuète, comme si la peur ou la phobie prenait le contrôle. On ressent des sensations désagréables pouvant aller jusqu’à une peur tétanisante. Et c’est pour ces ressentis là que je vous accompagne.

Est-ce que notre peur sert à quelque chose?

Comment je vous aide sur le sujet?

Sur le principe, quand vous venez avec votre peur, l’objectif n’est en aucun cas de vous confronter à votre peur/phobie dès le début. Déjà parce que cela fonctionne plutôt mal pour la faire partir, ensuite parce que faire peur aux gens, ça ne sert à rien.

Mon travail est d’accompagner votre inconscient à évacuer ce qui maintient ce ressenti de peur que vous avez ou votre phobie. Si c’est possible de vérifier que la peur ou phobie est partie à la fin de la séance, on vérifie ensemble et si rien que l’idée de vérifier créée une réaction chez vous, c’est que ce n’est pas encore ok. Pour reprendre une expression devenue célèbre : « Vous n’êtes pas venu là pour souffrir ».

Si vous souhaitez pouvoir vous libérer de vos phobies ou peur le plus en douceur possible, vous êtes au bon endroit!

J’adore accompagner les peurs ou phobies à partir, qu’il s’agisse de peurs ou phobies :

  • des autres (liés au jugement, au regard ou le syndrome de l’imposteur)
  • concernant le milieu médical (peur du dentiste, phobie médicale même au son de l’ambulance)
  • liées aux animaux : chiens, chats, araignées
  • des transports : bateau, voiture, train, bus, avion (à la montée, pendant ou à l’atterrissage)
  • par rapport à des lieux : l’eau, attirance vers le vide, vertige, montagnes, vallées, pont de Cheviré à Nantes

Certaines mettent quelques séances parfois à partir (elles peuvent être reliées à différentes choses pour votre inconscient) mais si en une séance elle peut s’envoler, allons-y!

NB : cette liste est non exhaustive car les phobies et les peurs se traduisent de façon très différentes d’une personne à une autre. Si une peur ou une phobie est inconfortable pour vous, même si elle vous paraît ridicule, c’est qu’elle est inconfortable pour vous et vous avez le droit de vous faire aider.

Sur quelles peurs ou phobies je vous accompagne?

Pour qui mon accompagnement n’est pas adapté?

Si vous n’avez pas plus de 18 ans. Non pas que l’hypnose ne soit pas adaptée pour les enfants, mais simplement parce que certaines phobies ou peurs sont reliées émotionnellement aux parents. La raison principale est qu’enfant nous sommes des éponges à émotions, ce qui nous aide aussi à survivre. Exemple : vous avez 2 ans, vous êtes dans l’eau alors que vous ne savez pas nager, c’est utile que le parent est peur pour nous pour nous sauver la vie. Ce vase communiquant fonctionne dans les 2 sens.

Je préfère accompagner les parents pour solder le sujet plutôt que les enfants, car parfois cela ne résous par le problème à la source et cela peut donc revenir pour les enfants ou ne pas partir de la même manière.

Mes clients après avoir dit au revoir à leur peur ou phobie

Prendre RDV pour dire au revoir à ses phobies ou peurs