Douleurs hypnose audrey massiot migraine névralgie

Aïe, ces douleurs qui font mal

Il y a des douleurs qui sont logiques comme un mal de tête après avoir trop bu et des douleurs qui surviennent sans réellement de raison. C’est celles si dont on va parler. Car l’hypnose n’a aucune vocation à guérir des douleurs liées à un bras cassé ou un petit orteil cogné sur le coin de la table (ça fait mal rien que d’y penser parfois).

La douleur, sur le principe est un indicateur du corps transmis au cerveau pour dire que quelque chose ne va pas, qu’il y a une « blessure ». Et si on sait mettre un pansement sur les blessures visibles, pour les autres, celles dites « inconscientes », elles demandent une autre approche.

Si vous vous blessez, la douleur est visible et vous savez que vous avez besoin de la « soigner ». Mais certaines douleurs se transmettent de génération en génération (ex : douleurs lors des cycles menstruels, maux de tête…) alors que le corps peut très bien s’en passer. Et ces douleurs là, c’est un peu comme si votre inconscient ne savait pas comment y répondre. D’où le fait qu’elles soient complexes à « gérer » pour vous.

D’ailleurs en séances, il m’arrive assez souvent d’aider quelques douleurs à prendre le large alors que les personnes n’étaient pas venues pour ça à la base. Comme si elles étaient reliées à d’autres « symptômes » pour l’inconscient et que c’était une façon de le signaler en séance.

Point d’information : on dit parfois que derrière des douleurs, il y a de la colère. Cela ne veut pas dire que vous êtes en colère. La colère, de façon plutôt universelle, essaye de « contrôler » les douleurs. Donc elle peut créer des douleurs pour dire que quelque chose (symboliquement car elle s’exprime comme cela) la gêne. Côté émotion, votre colère est la spécialiste des muscles, tensions, douleurs et ne lâche rien pour vous aider à sa façon. Mais elle est vraiment pas fan de garder des douleurs.

Pourquoi vous n’arrivez pas à « gérer » vos douleurs vous même?

Pour qui mon accompagnement est adapté?

Si vous faites partie des personnes qui ont ce type de douleurs, je serais ravie d’aider votre inconscient à les apaiser voir vous en défaire :

  • Névralgie dentaire
  • Douleurs menstruelles (début, milieu, fin de cycle…) ou durant les rapports sexuels
  • Endométriose (les douleurs liées)
  • Maux de ventre (en dehors de ceux parce que vous avez « trop » mangé)
  • Douleurs aux jambes, bras, etc…
  • Tensions ou douleurs dans les épaules, au niveau du cou
  • Maux de dos irréguliers
  • Douleurs chroniques, liées au stress

Je travaille régulièrement en complément de la médecine, suite à des recommandations de médecins, kinésithérapeutes ou ostéopathes. Une douleur qui revient est une douleur qui n’arrive pas à partir d’elle même. Il faut donc pouvoir l’accompagner pour éviter qu’elle continue à tourner en rond (et vous faire mal).

Le nombre de séances peut varier d’une personne à une autre. Si cela peut partir en une séance, tant mieux. Parfois cela nécessaire plusieurs séances car c’est « multicouches ». Et vous êtes la seule personne à savoir si c’est ok ou pas pour vous.

Si vous ne jurez que par la médecine dite traditionnelle. Je n’ai vocation à convaincre personne de l’utilité de l’hypnose qui n’a d’ailleurs aucun intérêt à se substituer à la médecine. Mais certaines douleurs ont besoin d’un autre type d’accompagnement et cela se traduit parfois par un « c’est dans votre tête » assez agaçant je trouve.

Si vous êtes totalement contre la médecine traditionnelle. Il y a une limite concernant l’hypnose et l’inconscient. C’est toujours pertinent de pouvoir faire un bilan de santé pour vérifier que tout est ok. Et ce type de bilan, c’est uniquement avec votre médecin que vous pouvez le faire.

Selon l’âge de l’enfant ou les circonstances (ex : adoption), il m’arrive d’accompagner des adolescents (voir les conditions ici).

Pour qui mon accompagnement n’est pas adapté?

Retour de mes clients sur leurs douleurs

Concernant mes maux de ventre  je suis un peu bluffée, car moi qui prenais des anti-inflammatoires depuis des mois, chaque mois, et qui était quand même handicapée par ces douleurs et les effets secondaires des médocs, je n’ai pas eu besoin d’en prendre  ….. 

Sébastien

Retour d’expérience

Toutes mes douleurs de sciatique se sont envolées en une seule séance. Bonheur d’avoir retrouvé la santé et l’équilibre grâce à Audrey que je recommande vivement.

Prisca

Avis Google

La douleur physique est en effet nettement moins intense. Merci.

Solène

Retour d’expérience

Milton Erickson, à qui on doit le nom de l’hypnose ericksonienne, souffrait de poliomyélite dans sa jeunesse et les médecins l’avaient condamnés à mort à 17 ans. Oui, à mort : il n’avait selon eux que quelques jours à vivre. Grâce à l’hypnose et aux suggestions, il remarcha et il mourut à plus de 70 ans.

Selon l’institut Pasteur : La poliomyélite est une maladie provoquée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles

Le saviez vous? Milton, hypnose et douleurs

Et si vous aidiez vos douleurs à partir?