Flux instinctif libre

Ce post s’adresse en particulier aux femmes car cela concerne les règles et le flux instinctif libre. Et si il y a bien un sujet pour lequel on est prioritaire dans la façon de le gérer, c’est celui-ci! Notre corps nous appartient et nos règles en font partie. Pour les autres, vous êtes évidemment libres de vous y intéresser aussi, c’est important de savoir que ça existe.

Flux instinctif libre ou comment gérer ses règles différemment

Je voulais vous parler de ce sujet depuis quelques temps car même si cela peut paraître éloigné de l’hypnose, il a un lien pour moi.
L’hypnose est un outil d’accompagnement au changement. C’est un outil parmi tant d’autres. Un livre peut également en être un, tout comme une simple phrase prononcée par un inconnu.
Pour ma part, c’est un article de blog qui m’a fait découvrir le flux instinctif libre à une période où je me posais la question : « comment les femmes géraient leurs règles à la pré-histoire ou au moyen-âge?« . On se pose parfois des questions peu ordinaires.

Le flux instinctif libre, qu’est-ce que c’est?

Le flux instinctif libre (ou FIL), c’est une façon de gérer ses règles : on évacue ses règles comme quand on fait pipi. On se passe donc de protections hygiéniques.

Dit comme cela, ça parait simple.
Cela se base sur un autre point essentiel : l’instinct. En effet, tous nos muscles ont des fonctions particulières. Je ne rentrerais pas dans le détail des muscles concernant les menstruations mais si nous sommes capable d’uriner uniquement quand on va aux toilettes, pourquoi est-ce que cela ne serait pas possible pour les règles?

Est-ce que ça marche de gérer ses règles naturellement ?

C’est simplement en lisant un article de blog que je me suis dit : « ok, pourquoi pas moi? ». J’ai une croyance personnelle assez utile qui est que « si quelqu’un peut le faire, alors un autre le peut aussi ». Alors j’ai testé et après plus de 2 ans de FIL, on oublierait presque comment on faisait avant. 😉
Le FIL est une façon d’être plus libre. On se libère de certaines contraintes comme l’achat de protections hygiéniques et on gagne en connaissance de son corps, même si on pourrait parler de dialogue inconscient entre notre cerveau et nos règles. C’est comme les autres flux naturels de notre corps auxquels on ne pense pas, pourquoi ça ne pourrait pas fonctionner pareil?

J’ai mis un peu de temps à retrouver l’article que j’avais lu sur ce sujet. Il est très complet et riche en informations et conseils alors plutôt que d’en refaire un, je préfère vous transmettre le lien.

Merci au blog Echosverts, vous avez sûrement aidé de nombreuses femmes!

Conseils utiles

L’article des Echosverts étant vraiment complet, je mettrais simplement en évidence les conseils suivants :

  • Essayez cette technique si vous en avez envie
  • L’accès facile aux toilettes est important pour démarrer
  • C’est plus simple de commencer quand on sait qu’on va rester chez soi pendant ses règles (c’est le moment de tirer profit d’un confinement)
  • Chaque femme étant différente, le mieux pour savoir quand vous y arriverez sans y penser est d’écouter votre corps au maximum.

Et si besoin, l’hypnose peut également vous aider sur ce sujet car on se met parfois des barrières (consciemment ou non). La consultation à distance fonctionne pendant le confinement 😉

Belle journée à vous et prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.