Comment être bien dans son corps avec l’hypnose?

Si vous aviez appris à vous sentir bien dans votre corps dès votre enfance, ça aurait changé quoi pour vous? Pour certaines personnes, être bien dans son corps est comme « acquis » dès la petite enfance. Pour d’autres, c’est un peu une lutte de tous les jours. Malgré parfois de nombreux efforts et un soutien extérieur.

Quand votre corps est mis à mal

Il faut dire que certaines phrases résonnent parfois de façon désagréable :

  • De toute manière, tu seras toujours gros (se)
  • Avec ta tête, c’est pas étonnant
  • T’es nul/nulle
  • Tu ressembles à rien
  • On ne voit que tes bourrelets
  • Mange pour faire plaisir

Ces phrases ne sont que des exemples. Chacun a sa propre histoire familiale et personnelle. Mais on est loin des mots doux bienveillants.

Et ces phrases sont parfois comme des « poids » qui s’inscrivent en vous. Et dictent vos comportements, vos pensées.

En réalité, ces phrases mettent en évidence un « mal être ».

Et si cela ne résonne pas en vous, cela passera comme de l’eau qui coule le long d’un parapluie. C’est d’ailleurs le cas pour les personnes qui sont bien dans leur corps. Est-ce qu’elles reçoivent des critiques? Oui. Est-ce que ça les impactent? Non, si symboliquement à l’intérieure d’elle, cela ne s’accroche à rien.

Sauf que parfois cela résonne car cela parle à votre inconscient. Et si votre inconscient ne veut que votre bien (si, si, je vous assure), cela peut créer un mal être de l’intérieur. Comme si les phrases des autres, le regard des autres étaient des poignards blessant. Allant même parfois jusqu’à vous sentir dégoutant/te ou à détester une partie de votre corps ou votre corps en entier.

Comment faire pour être bien dans son corps?

Voici un extrait des principaux conseils que l’on peut lire sur le sujet avec quelques précisions ou ajustements :

  • Aimez vous comme vous êtes. Cette phrase peut être extrêmement violente je trouve. Pourquoi? Parce qu’en général, vous ne vous acceptez pas comme vous êtes. J’ai une cliente qui me disait, suite à l’annonce de son endométriose (et des douleurs importantes liées) qu’on lui avait dit qu’il fallait qu’elle accepte son nouveau corps. Et vous voulez savoir ce qu’elle m’a dit? Non, je ne suis pas d’accord. Ces propos l’avaient mis en colère. Aujourd’hui, elle n’a plus de douleurs liées à l’endométriose suite à une séance d’hypnose. Au même titre, quelqu’un qui aurait pris du poids et qui n’arriverait pas à le perdre, pourquoi décider à sa place de ce qui est bien pour lui? Avec peut être une limite : tant que cela ne met pas votre vie en danger.
  • Arrêter de vous comparer aux autres. Plus facile à dire qu’à faire. Pourquoi? Car c’est un mécanisme souvent relié à l’inconscient. Et rares sont les personnes qui contrôlent toutes leurs pensées. Surtout celles qui sont désagréables. Si vous avez tendance à vous comparer aux autres, l’hypnose est un bon outil pour cela. C’est une façon d’aider votre inconscient à mettre à la poubelle ce qui joue dans la balance de comparaison pour vous. Histoire d’alléger votre balance aussi. Je vous donne des exemples de retours clients plus bas.
  • Prendre du temps pour soi ou plutôt : prendre le temps de s’écouter. Le temps est rarement extensible. Mais si il y a bien quelque chose qui est important pour chacun d’entre nous, c’est de nous écouter. Est-ce négociable avec nous même? Oui, si notre bien être n’a aucune importance pour nous. C’est une des clés importante pour que vous vous sentiez bien : vous écouter et être à l’écoute de vos émotions. Un client était venu me voir pour un problème de confiance en soi. Et il m’avait dit : « c’est parce que mon nez est trop grand ». Suite à cette séance, sa confiance en lui avait retrouvé la bonne place et son nez, étonnamment avait retrouvé la bonne taille. Il n’était plus du tout un problème.

Ces conseils sont intéressants à prendre en compte car ils permettent de jouer sur votre partie consciente. Et sur votre volonté. Qui, il faut le reconnaître, est parfois bien mise à mal. Malgré tous vos efforts.

Se sentir mieux se joue à un autre niveau

Pour être mieux dans votre corps ou dans votre tête, cela va passer par différentes étapes. C’est variable car cela dépend de VOUS. De vos ressentis, de vos pensées, de vos comportements qui vous embêtent, vous polluent ou vous encombrent.

Si vous vous sentez mal, c’est souvent un déclencheur pour prendre la direction du mieux être. La prise de conscience est là. Vous avez enclenché le démarrage vers la route du bien être. Votre volonté est présente!

Et vu que votre inconscient gère la plupart de vos fonctionnements (ressentis, émotions, pensées, comportements, etc), l’aider via l’hypnose est un vrai coup de pouce pour votre bien être.

Parce que lui aussi demande de l’aide à sa façon pour que vous puissiez vous sentir bien. Et il ne demande souvent que ça de vous aider à vous sentir bien (c’est un gentil, je vous assure), mais parfois, il est embêté. Et il ne s’accompagne pas tout à fait de la même façon que votre partie consciente… Sinon, c’est un peu comme si on parlait chinois à un français. Les chances d’être compris sont minces.

J’en plaisante en séance d’hypnose, mais qui a eu cette idée saugrenue un jour de créer l’inconscient avec un langage imaginaire alors que la partie consciente a elle un langage plus « terre à terre »? Le tout, sans nous passer de mode d’emploi?

Parce que la partie complexe est là. Parfois vous entendez par exemple que la méditation est bien pour apaiser les pensées. Votre inconscient se dit « chouette, je vais pouvoir libérer de la place et chasser ces pensées envahissantes » mais ça ne marche pas. Vous êtes déçu/déçue, votre inconscient aussi. Votre inconscient a une autre façon de percevoir votre monde. Son monde est votre monde imaginaire, fait de symboles, couleurs, matières, formes, musiques, etc. Et l’hypnose est simplement un outil pour communiquer avec le bon langage.

Retours de mes clients en paix avec eux

« J’ai l’impression d’avoir perdu 10kg »

Cette phrase, c’était à la fin d’une séance. Si perdre 10 Kg lors d’une séance est bien sûr impossible, parfois c’est l’impression que l’on a. Comme si une partie de nous se « délestait » d’un poids. Et c’est souvent bon signe pour la suite.

« En une séance, j’ai arrêté de boire du coca tous les jours. »

Une cliente buvait du coca tous les jours depuis de nombreuses années. Et cela s’est traduit par une prise de poids. C’est ce qui l’a poussé à prendre rdv avec moi. Après la séance, elle a même été surprise de se rendre compte que finalement elle pouvait s’en passer complètement sans y penser.

« Je perçois mieux ce que j’aime »

Alors là, c’est la joie de cette personne qui s’exprime enfin. Sa joie était tellement encombrée de pensées et des phrases désagréables, qu’il était temps de faire le ménage. Cela avait d’ailleurs totalement déformé sa propre vision d’elle-même. Comme si le miroir reflétait autre chose.

La métaphore de la maison

Si vous rénovez l’intérieur d’une maison dont les fondations sont abîmées ou même détruites, vous prenez le risque qu’elles s’effondrent peut-être un jour. Et si vous réparez ces fondations, que vous faites le ménage à l’intérieur, en prenant le temps d’adapter vos réparations à chaque partie abîmée ou détruite, elle vous abritera longtemps et vous protégera des intempéries.

Votre corps est votre maison et l’hypnose est un outil pour construire des fondations, des murs et un toit qui vous conviennent vraiment.

Prendre RDV

Information : L’accompagnement en hypnose ne se substitut en aucun cas à un avis médical. En fonction, cet accompagnement peut nécessiter un suivi par un diététicien, nutritionniste et/ou médecin.

1 réflexion sur “Comment être bien dans son corps avec l’hypnose?”

  1. Ping : Je mange, tu manges, on mange - Audrey Massiot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.