Les différentes formes d’hypnose

Hypnose hypnose, dis moi qu’elle est la plus belle 😵‍💫 ! Le nombre de formes d’hypnose a grandi tel un champignon depuis une vingtaine d’année. Cet article va vous permettre d’avoir un éclairage général sur différentes formes d’hypnose.

Vue d’ensemble des formes d’hypnose

Comme il existe de nombreuses formes, j’ai choisi de les classer par catégories. Et pour illustrer via une métaphore : quand vous utilisez de la farine, c’est peut être pour faire des gâteaux. Mais elle peut aussi servir pour faire du pain, des pizzas, de la béchamel. Sa forme et sa consistance changent en fonction de vos besoins. Pour l’hypnose, c’est un peu pareil ! Il y a les techniques, la finalité et le format.

Alors vous trouverez ci-après des hypnoses qui ont :

  • une finalité plutôt ludique : l’hypnose de spectacle ou l’hypnose de rue
  • un objectif d’accompagnement : hypnose classique, ericksonienne, conversationnelle ou humaniste
  • un format différent : auto-hypnose, hypnose en ligne, hypnose en visio et hypnose en cabinet

Les hypnoses dites « ludiques »

Ludique, cela veut dire distrayant, récréatif 🥳. On pourrait opposer ce terme à celui « d’accompagnement », c’est-à-dire qui a pour but d’aider, d’accompagner des personnes. Je vais parler ici de deux formes d’hypnose répondant à cette catégorie.

L’hypnose de spectacle

Tout d’abord, parlons hypnose de spectacle. C’est celle que vous pouvez voir à la télé ou en spectacle. L’objectif ici, vous divertir. Vous époustoufler! On est donc loin de l’accompagnement parce que le but est clairement différent.

Exemples :

  • Mesmer le prestidigitateur (compliqué à écrire ce mot)
  • la 1ère femme hypnotiseuse en France : Giorda

L’hypnose de rue

Il peut arriver que dans certaines villes vous ayez entendu parler d’hypnose de rue. Il s’agit en général d’hypnotiseurs de spectacle qui proposent des démonstrations en hypnose. Cela peut être intéressant de voir comment notre cerveau fonctionne et à quel point il peut être joueur avec nous-même.

🚨 Attention : ce genre de pratique doit être à minima encadré pour éviter que cela tourne à la manipulation. Quelqu’un qui insisterait pour pratiquer de l’hypnose sur vous : c’est NON. Si on vous fait faire des choses qui vont à l’encontre de vos valeurs, c’est NON aussi.

Exemple : à Nantes, l’association Nantes hypnose propose de l’hypnose ludique de rue pour découvrir l’hypnose et les adhérents qui font des démonstrations ont validés la charte éthique.

Les diverses formes d’hypnose d’accompagnement

J’ai mis à part les différentes formes d’hypnose orientées vers l’accompagnement. Certaines techniques ont néanmoins des bases similaires à l’hypnose ludique. Pour résumer, les bases, c’est les techniques, le but, c’est l’objectif.🎯

L’hypnose classique

L’hypnose classique est pour ainsi dire une des plus anciennes formes d’hypnose. C’est celle où le praticien est dit « dirigiste ». Il donne des instructions ou suggestions directives. Ici c’est plutôt l’hypnotiseur qui est mis en avant en tant que « sachant » et qui oriente l’hypnose.

Exemples :

  • l’hypnose de spectacle quand l’hypnotiseur dit « dormez » 😴 ou « vous allez maintenant être une poule ».
  • dans le dessin animé Le livre de la jungle quand le serpent Kaa 🐍 dit à Mowgli : « aie confiaaaaaaaaaaance »

L’hypnose Ericksonienne

Deuxième type d’hypnose d’accompagnement : l’hypnose ericksonienne. Elle est issue de Milton Hyland Erickson. Milton, c’était un psychiatre du 20ème. Il utilisait plein de formes d’hypnose : conversationnelle, auto-hypnose… C’est une hypnose dite « douce » et adaptable.

Ce monsieur, fort connu dans le milieu de l’hypnose, a utilisé l’auto-hypnose sur lui, notamment après avoir été condamné à mort ☠️ par des médecins à 17 ans. Il est mort à 79 ans, Il était très très fort dans les métaphores, les histoires imbriquées (des histoires dans des histoires) et sur beaucoup de domaines différents liés à la psychologie.

La Programmation Neuro-Linguistique se base en partie sur l’étude de sa pratique d’ailleurs et on lui doit également le fait que « tout le monde est hypnotisable ».

Le seul exemple que je donnerai ici : Milton H. Erickson parce que tout simplement le nom vient de lui.

L’hypnose conversationnelle

Autre nom mais cette forme d’hypnose vient aussi de Milton H Erickson. C’est une façon de parler qui utilise des métaphores, des suggestions très indirectes. En général, vous êtes totalement conscient lors de ce type d’hypnose. Il utilisait souvent ce format là dans ces discussions. Pour ceux qui ont eu l’occasion de lire les 4 Tomes sur Milton H. Erickson, il a l’art et la manière de communiquer de façon hypnotique.

Ce genre d’hypnose, on en utilise sans nous en rendre compte et plutôt à notre détriment en général. C’est une façon de parler qui vient parler plus facilement à notre inconscient.

Exemples :

  • Encore une fois Milton H. Erickson
  • La façon de parler de certains politiques mais également de coach
  • Et si je vous dit de ne surtout pas penser à un éléphant rose, il se passe quoi pour vous?

La nouvelle hypnose

Pour celle-ci, j’ai du me renseigner. Elle a été initiée par Daniel Aaroz et nommée « Nouvelle hypnose » en 1979. A priori, elle utilise certaines techniques ou idées de Milton H. Erickson mais avec ses propres particularités. La « new touch » comme qui dirait, une version plus actuelle de l’hypnose des années 1950. On prend ce qui fonctionne d’avant et on garde ce qui parait le plus « écologique » vis à vis des personnes. Ici le client/patient participe et l’accompagnant n’est plus « dirigiste ».

La nouvelle hypnose remet en question le côté « je sais tout et je peux vous faire changer à votre insu » qui a pu être reproché au travail de Milton par certains (ceux de la Nouvelle Hypnose a priori).

C’est vrai que ça me paraît compliqué que quelqu’un d’extérieur à nous sache mieux que nous qui on est.

Mais dans les écrits que l’on peut avoir sur lui, il avait une forte capacité à aider les gens à prendre du recul, même si ça se traduisait par des choses dites dirigistes ou un peu étranges.

Exemple : Milton Erickson avait reçu une patiente qui se trouvait moche car elle avait les dents du bonheur (un écartement des dents). Pour l’aider, il lui a fait faire des exercices assez surprenants et un des 1ers consistait à cracher de l’eau à travers cet écartement aussi loin qu’elle pouvait. De mémoire, la personne s’est enfin trouvé jolie à la fin de son accompagnement et s’est même mariée, elle qui pensait rester seule toute sa vie.

Source : la nouvelle hypnose – attention à l’heure où j’écris cet article mars 2022, ce site n’est pas sécurisé (c’est-à-dire qu’il n’a pas de cadenas/de https).

L’hypnose humaniste

Plus récente (créée en 1985 aux USA), l’hypnose humaniste a été fondée par Olivier Lockert. Ce type d’hypnose est reconnaissable à ses structures d’inductions hypnotiques dites « en ouverture ». Hein, quoi?! Globalement plutôt que de partir dans un état d’hypnose, selon cette forme d’hypnose, on irait en « conscience augmentée ». Vous restez conscient toute la séance mais avec des phénomènes hypnotiques.

L’hypnose humaniste considère que notre état habituel est un état modifié de conscience. Comme si on était déjà en hypnose, mais une version « subie » et non choisie. Elle aide donc les personnes à reprendre conscience, de façon augmentée de qui ont est.

C’est une façon pour l’hypnose humaniste de recréer un lien entre inconscient et conscient plutôt que de le creuser, ce qui pour eux correspond à l’hypnose ericksonienne.

Et on me dit dans l’oreillette, que les coachs utilisent aussi cet outil.

Source : le site hypnose humaniste – attention à l’heure où j’écris cet article mars 2022, ce site n’est pas sécurisé (c’est-à-dire qu’il n’a pas de cadenas/de https).

L’hypnose médicale

Son nom indique clairement son objectif : à but médical 🩺. C’est l’hypnose qui est pratiquée par le milieu médical parce que normalement ce titre est réservé aux professions médicales.

Attention : si un praticien en hypnose dit qu’il fait de l’hypnose médicale sans être médecin par exemple, il pourrait être poursuivit pour exercice illégal de médecine.

Dans la pratique, l’hypnose médicale se base sur des techniques d’hypnose classique, ericksonienne, nouvelle, humaniste, etc. Ceux sont des pratiques qui sont adaptées au domaine et aux besoins des praticiens.

Exemple : l’hypnose effectuée pour les anesthésies

Des formats variées d’hypnose

Voyons ici quels « formats » différents d’hypnose nous pouvons avoir.

L’auto-hypnose

J’ai déjà fait un article ici sur l’auto-hypnose et son intérêt. L’auto-hypnose, c’est une façon de rentrer soi-même en hypnose et de façon volontaire. Je précise ce point car certains arrivent très bien à se déconnecter de la réalité tout seul, mais c’est souvent plus subi que voulu. Pour illustrer, souvenez vous de la dernière fois que tante Jeannine vous a parlé pendant 1h et que vous avez décroché au bout de 5 minutes sans vous en rendre compte ! Et bien en auto-hypnose, on peut apprendre à le faire de façon volontaire. Désolée pour tante Jeannine, ses récits sur la pluie et le beau temps et le temps qui passe sont pourtant passionnants.

L’hypnose en ligne

Examinons d’abord ce que je veux dire par hypnose en ligne. L’hypnose en ligne c’est l’hypnose que vous allez pouvoir retrouver tout d’abord en vidéo, en podcast ou bien enfin en livre audio. Autrement dit, je distingue ici l’hypnose en ligne par le fait que le praticien en hypnose n’a aucune interaction directe avec vous. Il ne vous voit pas et ne vous entend pas.

Le type d’hypnose utilisé va dépendre du praticien, on est souvent sur de l’hypnose ericksonienne ici.

L’hypnose en visio

La caractéristique principale de ce format : c’est la modernité ! Sans internet, la visio est impossible. Pour ma part, quand je parle d’hypnose en visio, il y a une interaction entre le praticien en hypnose et vous. Sinon, on rebascule sur l’hypnose en ligne.

Ce type de format est propre au praticien, certains sont contre, certains ne font que ça et certains mixtes. Tout dépend de la façon dont il voit l’hypnose et comment ils pratiquent. L’efficacité est pour moi identique tant que le praticien sait ce qu’il fait (c’est censé être son job après tout). Je ne vois pas de différence dans les résultats de mon accompagnement du fait de la visio.

L’hypnose en cabinet

Ce dernier type d’hypnose est le plus courant aujourd’hui. C’est l’hypnose d’accompagnement que les praticiens proposent en cabinet.

Bref, le praticien en hypnose a une adresse postale et vous accueille en vrai de vrai.

Conclusion sur les différentes formes d’hypnose

Pour finir, c’est intéressant de voir que l’hypnose évolue en fonction des époques et des personnes. Elle s’adapte aux cultures, à l’environnement (internet) et aux besoins. Ce qui me paraît une très bonne chose car il est important de souligner que l’hypnose reste un outil. S’il ne permet pas aux gens de répondre à leurs objectifs, à quoi sert-il?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.